L'Ordre des saintes écritures

Publié le par marcheurdubois.over-blog.fr

Tel est l' Ordre "des choses" qui
s'accomplissent , dîtes "des saintes écritures"
:

LA QUINTESSENCE DE L'ART
où Tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut !

  1 )       CREATION        ( 5
( 2        IMMANENCE        4 )
  3 )         ACTION         ( 3
( 4   TRANSCENDANCE     2 )
  5 )       REFLEXION      ( 1

Tout cela participe au miracle d'UNE SEULE CHOSE :
L'INSTANT ( instinct ) qui donne LA VIE .

Voici donc "l'Echelle de Jacob", la " Route des marcheurs "
à la gloire de l'Homme qui voit les anges "qui montent et
qui  descendent"...

Commenter cet article

Io 31/01/2011 10:09


Je voudrais trouver "un chemin", "m'apaiser", et je suis à l'aise quand cela se présente sous la forme d'un livre ...

Que me conseillerez-vous de lire ?


a 31/01/2011 14:17



Aucun conseil.
Que ton plaisir te guide...alors TON LIVRE
prendra forme...Il viendra à toi .

Ce sera le Bon parcequ'il sera le Juste.
Tu devras alors apprendre à le lire, à le déchiffrer,
à le décrypter sans t'abuser, sans pavaner.

C'est cela sortir de l'ombre en Vérité .
ETRE "UNE STAR" c'est  suivre son ETOILE
( qui est aussi celle des bergers ) .



vy 25/01/2011 18:46


J'ai vu le dieu cernunnos.

J'ai vu le crane d'un homme entre les cornes d'un cerf.

Et les chercheurs sont réduits à fantasmer sur l'interprétation de l'iconographie pour comprendre son rôle chez les gaulois,

Qu'il se mettent en route ! ce n'est pas en buvant du café et en fumant qu'on trouve des réponses.


il porte la torque (un bijou,comme une alliance par exemple, un pacte), il est assis en tailleur comme bouddha,et comme Jésus, distribue de la nourriture en abondance.
On dit qu'il a trois têtes.

mystère...

qu'il est jeune ,imberbe, vieillard et barbu.

Maître du règne animal,
montre-leur les sentiers qui mènent aux gens libres.
Cerf symbole de la mort et de la résurrection, les Romains croyaient te chasser, ils ont détourné tes chemins de traverse, et les ont caché !

cernunnos n'est pas très loin.


marcheurdubois.over-blog.fr 11/03/2011 13:04



Le fantasme , c'est quand on vit sur les nerfs.
Alors l'Ailleurs ( et la recherche du toujours mieux )
est une fuite palliative aveuglante, enténébrante devant
notre incapacité à saisir ce qui est Beau/Bon  ( et qui semble être
la cause de tous nos malheurs ! ) ... HEUREUX LES SIMPLES EN ESPRIT,
CEUX QUI SOURIENT AU PASSAGE DU GRAND CERF !